marcaryanohain


Tombes de célébrités qui reposent en Brabant Wallon

Une incitation à une promenade dans les cimetières… où certaines tombes aux noms évocateurs vous replongeront, pendant quelques instants, dans la nostalgie du temps passé…

Nous vous proposons de découvrir la dernière demeure de quelques personnalités célèbres qui ont choisi le Brabant Wallon pour y reposer à tout jamais.

EDGARD P. JACOBS (1904-1987)

Tombe de Edgard Pierre Jacobs

Edgard Félix Pierre Jacobs, mieux connu sous le nom d’Edgar P. Jacobs est né le 30 mars 1904 à Bruxelles.
Cet auteur de bande dessinée belge, dessinateur de « Blake et Mortimer » est enterré dans le cimetière de Lasne où il est mort le 20 février 1987. Sa tombe est ornée d’un sphinx, rappelant vraisemblablement le décor des aventures de ses héros. Edgard-Pierre Jacobs a débuté sa carrière comme coloriste et décoriste chez Hergé.

MARC ARYAN (1926-1985)

marc aryan
Qui ne se souvient de Marc Aryan, ce chanteur qui occupa les premières places aux hit-parades dans les années soixante, dont son célèbre « Katy ». Il repose désormais dans le cimetière d’Ohain où il a vécu une grande partie de sa vie.

PAUL-HENRI SPAAK (1899-1972)

spaak

L’homme d’Etat belge, Paul-Henri Spaak, qui fut ministre à l’âge de 36 ans et Premier Ministre à 39 ans, s’était retiré dans le quartier des 7 Fontaines (Braine-l’Alleud). Décédé en 1972 à l’âge de 73 ans, il est enterré au cimetière du Foriest à Braine-l’Alleud. Un buste le représentant est érigé dans la localité, au Boulevard de l’Europe, en face du buste du Baron Jean-Charles Snoy et d’Oppuers. Ces deux grands hommes sont les signataires belges du traité de Rome. Précisons encore que P-H. Spaak fut Président de l’assemblée consultative du Conseil de l’Europe en 1949 et secrétaire général de l’OTAN de 1957 à 1961.

GASTON REIFF (1921-1992)

reiff

Champion Olympique et originaire de Braine-l’Alleud, Gaston Reiff est né le 24 février 1921 et décédé le 8 mai 1992.Le 2 août 1948, aux Jeux Olympiques de Londres, il remporte la première médaille d’or de l’histoire de l’athlétisme belge en battant Zatopek dans le 5000 mètres. Il a laissé son nom au stade sportif de Braine-l’Alleud où un monument a été érigé en sa mémoire, en 1995. Il repose au cimetière d’Ophain, village faisant partie de Braine-l’Alleud.

SOEUR SOURIRE (1933-1985)

tombe de Soeur Sourire
Sa chanson « Dominique » a rendu cette religieuse célèbre à travers le monde entier dans les années soixante. Elle fut même numéro 1 au Top 50 américain, devançant le King Elvis Presley. Plus tard, elle quitta le voile (et par la même occasion le Couvent de Fichermont à Waterloo où elle était établie) pour redevenir Jeanne Deckers.
Le 29 mars 1985, elle a mis fin à ses jours, dans son appartement de Wavre, avec son amie, Annie Pêcher. Elle est enterrée dans le cimetière de Wavre. Sa tombe, en pierre rose, et ornée d’un grand coeur rose, est un cadeau de la Ville de Wavre.
On peut y lire un extrait de l’une de ses chansons : « J’ai vu voler son âme à travers les nuages »

MAURICE CAREME (1899-1978)

tombe de maurice carême
Le célèbre poète est né à Wavre le 12 mai 1899, dans la rue des Fontaines. Il est décédé à l’âge de 78 ans. Maurice Carême a commencé sa carrière comme instituteur. Il s’est vu décerner de nombreux prix (Prix International de Poésie, Prix de l’Académie Française). Une école à Wavre et cinq écoles en France portent son nom. Le mausolée du poète est situé à côté du cimetière de Wavre.
On peut y lire quelques vers du poète :
« Puissé-je, quand la mort me croisera les mains
Tandis que mon esprit rejoindra tes collines
Reposer à jamais sur ta large poitrine
Comme un enfant qui dort, oublié dans le foin »

MICHEL TACQ (1927-1994)

tombe de mitacq

Michel Tacq, dit Mitacq, est né le 10 juin 1927 à Uccle et décédé à Loverval en 1994. Ce scénariste et dessinateur francophone belge de bandes dessinées, dont les plus connues sont  « La Patrouille des Castors », repose dans le cimetière de Joli-Bois (Waterloo). Sur sa tombe est gravée sa célèbre signature.

NORBERT BRASSINE (1907-1988)

norbert brassine
Norbert Brassine qui se disait « le dernier grognard de Napoléon » repose également dans le cimetière de Joli-Bois (Waterloo).  C’est lui qui avait acheté en 1947 une partie de l’ancien hôtel du Musée situé en face de la butte avant d’acquérir l’auberge et le cinéma voisins et d’y installer le restaurant « Le Bivouac » ainsi que le Musée de cire. Norbert Brassinne se fit aussi remarquer lors du 150e anniversaire de la bataille en refaisant à pied et en costume d’époque le parcours des Cent-Jours de l’Empereur, de Golfe-Juan à Waterloo.

Print Friendly
5



Au sujet de l'auteur

Commentaires clôturés .

Ajouter un commentaire

Recherche

colonius

Un sac 100% cuir !

Colonius, nouvelle marque du Brabant Wallon ..

marcaryanohain

Tombes et célébrités

Tombes de célébrités qui reposent en Brabant ..

vdc022013

Waterloo vu du ciel

Les travaux au Lion (série 1) – février ..

noel

Marchés de Noël

La liste des marchés de Noël en Brabant ..

Lac de Genval

Le Lac de Genval

Promenade autour du Lac de Genval   ..

Offensive hivernale

Petite offensive hivernale   Depuis ..

Wavre : Chasseurs d’Etoiles

Wavre : Parade des Chasseurs d’Etoiles ..

Genappe : Père Noël

Arrivée du Père Noël à Genappe (2015) ..

Louvain-la-Neige

LOUVAIN-LA-NEIGE, du 4 au 20 décembre ! ..

Un sapin en un clic !

Un sapin de Noël chez vous en un clic ! ..

panini

Albums Panini

Albums Panini : une histoire brainoise ! ..

Chastre vu du ciel

Vues aériennes de la commune de Chastre ..

Fruits et légumes du Vallon

Nivelles : Les fruits et légumes du Vallon ..

Mont-Saint-Guibert vu du ciel

Vues aériennes de Mont-Saint-Guibert (2) ..

Mont-Saint-Guibert vu du ciel

Vues aériennes de Mont-Saint-Guibert (1) ..

Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook